5 erreurs à éviter avant de créer une application mobile

Pour de nombreuses entreprises, l’application mobile est devenue un incontournable. C’est un excellent instrument de vente, il s’agit d’une véritable stratégie marketing, qui s’inscrit dans l’ère dans laquelle nous vivons actuellement. Mais il faut faire particulièrement attention lors de sa création, car très vite, les choses peuvent échapper au contrôle. Il faut suivre le processus étape par étape pour ne pas s’y perdre. Il est important de prendre note à cet effet de quelques erreurs qu’il faut absolument éviter, avant de se lancer dans la création d’une application mobile.

1. Insuffisance dans les recherches préalables

Le manque d’information peut constituer un handicap important. Avant d’entamer le développement d’une application mobile, on commence par faire les recherches qu’il faut. Le plus souvent, on en vient à en tirer des conclusions trop rapidement. Au contraire, les premiers résultats de recherche ne suffisent pas toujours à mettre en place une première stratégie pour votre application mobile.

Le principe est le suivant, pour chaque projet, on demande un processus de développement qui lui est propre.

2. Déterminer un budget un peu trop faible

Une application mobile constitue un investissement. Le principe est le suivant, il faut réunir toute une équipe pour que l’application soit réalisée. Il faut un développeur, un designer, un expert en marketing, et d’autres techniciens.

Mais ce n’est pas tout, car il faut également réunir les équipements. Ce sont généralement des outils de la dernière génération. Leur manipulation se veut complexe et demande un laps de temps plus ou moins lent.

En plus du budget de développement, il faut également prévoir la maintenance, notamment les mises à jour, les corrections, etc.

 

3. De l’imprécision dans les objectifs poursuivis

La meilleure manière de déterminer la stratégie et le procédé, ainsi que le budget est de faire faire un devis auprès des entreprises de développement d’application mobile. Généralement, le budget qui sera engagé obéit à un principe, une ligne directrice que suit la détermination des coûts en matière de développement d’application mobile.

Il faut déterminer préalablement les objectifs poursuivis par l’application, et de ce fait, les caractéristiques qu’éventuellement, elle devra présenter. Si possible, la simulation devra être visuelle, par le biais de simples croquis par exemple, ou avec des écrans ou des exemples que vous pourrez présenter à votre futur prestataire.

En somme, en fonction du but poursuivi par l’application, il faut en déterminer les futures caractéristiques, les fonctions ainsi que le design en général. Dans tous les cas, le prix n’est pas un critère déterminant pour choisir le prestataire.

4. Ne pas établir un plan marketing

Quand les objectifs sont définis, le plan marketing peut commencer à se dessiner. À défaut d’une stratégie marketing, l’application, bien que créée, pourrait tout simplement ne pas être effective. Une fois que l’application aura été mise en place, le plan marketing va définir les modalités suivant lesquelles les cibles visées par l’application seront atteintes. Une application ne se vend pas d’elle-même, il faut d’abord qu’elle se fasse connaitre. Le budget n’est donc pas seul réservé au développement et à la maintenance, il faudra également miser sur le lancement.

5. Ne rien prévoir pour la maintenance à l’issue du lancement

Ce n’est qu’à l’issue de la première utilisation de l’application que vont apparaitre les bugs et les erreurs éventuelles. Ce sont les utilisateurs qui vont les découvrir, au fur et à mesure de l’utilisation de l’application mobile. Il faut donc prévoir une équipe d’intervention, des techniciens qui vont réagir rapidement par rapport à ces dysfonctionnements. Si les petits soucis émis par les avis négatifs ne sont pas aussitôt corrigés, il est fort probable que l’application perde de l’audience.

Dans les modalités du contrat avec le développeur, il faut prévoir le procédé de développement et la maintenance.